Tutu : L’indispensable accessoire de danse classique, du ballet romantique aux styles modernes

a couple of white ballet shoes sitting on top of a floor

Depuis les ballets romantiques du 18ème siècle jusqu’aux styles modernes, le tutu est l’accessoire indispensable de la danse classique. Partout où il se présente, ce costume mythique ravit les spectateurs et transmet une émotion unique. Qu’il s’agisse d’une pièce ancienne en classicisme rigide ou d’un modèle contemporain avec des couches superposées de tulle plus longues et volumineuses, le tutu donne vie à chaque chorégraphie grâce à son mouvement inimitable. Revenons sur cet accessoire de scène qui a traversé les époques et décryptons sa construction complexe pour comprendre sa magie.

Depuis les ballets romantiques du 18ème siècle jusqu’aux styles modernes, le tutu est l’accessoire indispensable de la danse classique. Partout où il se présente, ce costume mythique ravit les spectateurs et transmet une émotion unique. Qu’il s’agisse d’une pièce ancienne en classicisme rigide ou d’un modèle contemporain avec des couches superposées de tulle plus longues et volumineuses, le tutu donne vie à chaque chorégraphie grâce à son mouvement inimitable. Revenons sur cet accessoire de scène qui a traversé les époques et décryptons sa construction complexe pour comprendre sa magie.

A voir aussi : Écosystème logiciel performant: Boostez vos collectivités grâce à l'évolution, aux économies et au succès des solutions libres

Histoire et évolution du tutu dans la danse classique

Le tutu est un costume de scène qui a constamment évolué depuis son apparition avec le ballet romantique au XVIIIe siècle. C’est une pièce incontournable pour les spectacles de danse, même s’il était à l’origine inconfortable, rigide et peu pratique.

Apparition du tutu : contexte historique et influence sur la danse

Lorsque Marie Sallé a osé porter une robe de mousseline en 1784, elle a brisé des conventions sociales rigides et ouvert la voie à l’apparition du tutu tel qu’on le connaît aujourd’hui. Alors que le ballet classique se caractérisait par des costumes longs jusqu’aux chevilles, ce nouveau tutu très court a permis aux danseuses de montrer plus de mouvement et de technique au cours de leur performance.

A découvrir également : Comprendre les symptômes de la détresse respiratoire, identifier les causes et agir en urgence

La jupe se composait alors de tulle superposé, ce matériau permet une grande liberté pour les mouvements, qui ne gênent pas les mouvements rapides des jambes.

Matériaux utilisés : tulle et épaisseur pour l’évolution des costumes

Tandis que le tutu apparaissait sur scène, différents types de matériaux ont commencé à être utilisés par les costumières. Le tissu principal est généralement du tulle ou de la tarlatane avec une couche intérieure faite de toile ou d’organza pour rigidifier le costume.

Les couturières ajoutent parfois des couches supplémentaires pour donner plus d’ampleur et créer différentes silhouettes caractéristiques pour chaque style.

Types de tutus pour différentes occasions de danse

Les types de tutus disponibles sont variés, allant du tutu romantique court et souple, au tutu en plateau long et rigide ; ils sont choisis en fonction des mouvements et des styles qu’exige la performance.

Tutu en Plateau : caractéristiques, utilisation en danse classique et ballet

Le tutu plat est le plus connu des tutus. Il se caractérise par sa longueur jusqu’à 20 cm au-dessus du genou qui couvre entièrement les hanches.

Il est généralement composé de 3 à 7 couches de tulle très rigide pour donner une forme large à la jupe. Cette silhouette large et crispée est bien adaptée aux danses plutôt statiques ou avec une prise de temps plus lente.

On peut le retrouver dans beaucoup de ballets classiques, comme La Bayadère ou Le Lac des Cygnes.

Tutu romantique : longueur, décolleté et bretelles pour une élégance féminine

Le tutu romantique se porte généralement court jusqu’aux genoux pour souligner les mouvements doux et fluides du corps. Il s’accompagne parfois d’un décolleté en V encadrant mis en valeur grâce à un justaucorps élastique qui s’ajuste parfaitement sur le corps, accompagné de fines bretelles à l’arrière.

Les matériaux utilisés pour ce type de tutu sont plus fins que celui du plateau ; il offre alors plus de liberté aux danseurs pendant la performance.

Tutu court et rigide : tenue de scène pour les performances intenses

Ce type de tutu est courtet très rigide ; il ne comporte que 2 couches extérieures faites de tarlatan ou d’organza qui permettent un grand contraste pour les mouvements rapides et dynamiques exigés par certains rôles célèbres comme Don Quichotte ou Swan Lake. Celui-ci ne recouvre que très peu les hanches, permettant ainsi une liberté totale des mouvements.

Création et entretien d’un tutu sur mesure

Chaque danseuse peut choisir son propre modèle pour créer un tutu sur mesure afin qu’il corresponde exactement à ses besoins.

Choix du tulle : épaisseur, couleur et qualité pour un costume unique

Le tulle qui compose principalement le tutu doit être choisi en fonction des exigences techniques de la pièce, ainsi que de la tenue nécessaire pour chaque spectacle. Certaines danseuses préfèrent avoir plusieurs couches extensibles avec une grande amplitude tandis que d’autres préfèrent une seule couche souple et légère.

La gamme des couleurs est large, permettant à chaque danseuse de créer un costume unique.

Confection d’un justaucorps et d’un jupon : empiècement, coupe et assemblage

Le corselet est fait sur mesure pour aller parfaitement au corps de la danseuse. Il peut être en tissu léger comme la mousseline, le jersey ou le satin doux ; cependant, le cuir synthétique peut aussi être utilisé pour plus de soutien et de rigidité.

Le jupon peut être fait en tulle rigide ou superposé afin d’atteindre la bonne hauteur et forme nécessaire. L’assemblage du tutu consiste alors à coudre des bandes élastiques aux coutures latérales du justaucorps.

Entretien, conservation et ajustement d’un tutu : astuces et conseils pour préserver sa beauté

L’entretien régulier est essentiel pour que votre tutu reste beauet performant pendant les spectacles. En effet, les tulle sont sujets à l’usure, vous devrez donc prendre soin de les nettoyer après chaque performance, après quoi vous pourrez le rendre étirable en le repassant à basse température.

Un entretien régulier permet également de conserver son aspect extensible ; ainsi, votre tutu sera toujours impeccablement bien ajusté sur votre corps.